Les dossiers documentaires de la Bibliothèque Marguerite Durand

Élaborés à l’époque de la Fronde, à la fin du 19ème siècle, par Marguerite Durand et ses collaboratrices pour la rédaction de presse du journal, les quelques cinq mille dossiers de la BMD sont représentatifs de l’histoire de la bibliothèque. Bien alimentés jusqu’à la guerre de 1940, ils présentent pour la plupart une interruption de 30 à 40 ans qui se traduit par une note visible sur le site des bibliothèques patrimoniales.

Exemple de dossier interrompu, avec le recueil Patinage.

Le classement et l’accroissement entrepris à partir des années 60-70 a aussi permis d’extraire des dossiers photos, manuscrits et lettres autographes pour les regrouper à part sous pochettes neutres, afin de permettre une meilleure conservation.

Les dossiers antérieurs à la première guerre comprennent tracts, cartons d’invitation, programmes, courriers, dépliants, coupures de presse, brochures, articles réunis en recueils, corrections d’épreuves, procès-verbaux de congrès, notes manuscrites…

À partir des années 70, le corpus est beaucoup plus uniforme, coupures de presse majoritairement, tracts, quelques courriers. Depuis août 2022 les dossiers ne sont plus qu’exceptionnellement alimentés, les réseaux sociaux et internet ayant remplacé les supports antérieurs.

De grosseur très variable, d’une seule feuille à onze boîtes classées chronologiquement pour un même dossier, ils sont cotés par sujets en suivant la classification Dewey (ex. DOS 796 PAT pour patineuses), par noms de famille de personnalités (ex. DOS GIR pour Françoise Giroud) ou encore en numérotation continue au fil des ouvertures de dossier (ex. DOS 264 pour #Me Too).

Tous les dossiers sont accessibles sur place.

Commencée en 2014 avec le Vote des femmes puis le féminisme, la numérisation de certains dossiers se poursuit avec des personnalité marquantes, Maria Deraismes, Séverine, Maria Vérone, ou encore des congrès, Congrès officiel international de la condition et des droits des femmes. Seuls les dossiers libres de droit sont numérisés.

Un important travail de reclassement, qui n’entrave pas la consultation, est actuellement en cours pour reconditionner et recoter les dossiers anciens, qui à terme devraient tous prendre place dans les magasins, à la température et l’hygrométrie adaptées.

Certains dossiers ont également été traités et reversés dans des ensembles plus conséquents (dossier // fonds Marguerite Durand), tandis que d’autres, qui s’apparentent à de petits fonds, vont être inventoriés, et catalogués pour les rendre accessibles.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Catherine Anger (1 janvier 2024). Les dossiers documentaires de la Bibliothèque Marguerite Durand. L'effet Marguerite. Consulté le 25 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/vff0


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search